Accueil Technologie Qwant recrute Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe

Qwant recrute Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe

0
392
Qwant recrute Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe

Tristan Nitot, l’emblématique fondateur de Mozilla Europe, figure reconnue de l’open source et du numérique en France, vient de rejoindre le moteur de recherche Qwant où il prend le poste de vice-président Advocacy. « Il mettra au profit de Qwant son expérience de la protection de la vie privée et sa parfaite connaissance des communautés du logiciel libre », annonce dans un communiqué le moteur de recherche conçu en France avec la volonté de protéger la vie privée de ses utilisateurs en ne les traçant pas et de préserver l’écosystème numérique par sa neutralité.

A son poste, Tristan Nitot aura notamment la responsabilité de promouvoir les services Qwant auprès des utilisateurs et des développeurs. Le fondateur de Mozilla Europe estime « plus que jamais important » de s’assurer que le numérique « est vraiment au service des utilisateurs, comme nous le rappellent les actualités sur les algorithmes et les fuites de données personnelles », indique-t-il dans un communiqué pour expliquer les raisons qui l’ont conduit à intégrer Qwant. Il estime que le moteur français « a le potentiel pour apporter des solutions éthiques alternatives aux plateformes étrangères trop peu respectueuses des utilisateurs et de leurs données personnelles ».

Préoccupé par la surveillance de masse

Tristan Nitot avait quitté en 2015 la fondation Mozilla dont il était alors président pour devenir le responsable produit de la start-up française Cozy Cloud qui développe une solution open source de cloud personnel proposant un espace de stockage sécurisé pour les particuliers. En 2016, il a publié un livre sur les effets et mécanismes de la surveillance de masse sur Internet, intitulé « Surveillance:// Les libertés au défi du numérique : comprendre et agir » et publié chez C&F Editions.

Membre du Conseil National du Numérique jusqu’en 2016, Tristan Nitot a participé au groupe de travail sur la neutralité du Net qui a mené à l’avis du 1er mars 2013. Il est membre du comité de prospective de la CNIL depuis septembre 2015.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.