« Chasse aux DRH »: 41 personnes interpellées au Bois de Boulogne

0
14
« Chasse aux DRH »: 41 personnes interpellées au Bois de Boulogne

Environ 80 manifestants d’extrême gauche ont participé à ce « rassemblement non déclaré » organisé à l’occasion d’un congrès de DRH à Paris.

Un collectif opposé aux ordonnances sur le droit du travail avait appelé à une « chasse aux DRH » à l’occasion de l’ouverture du congrès, consacré à la réforme du Code du travail. « Réservons le meilleur accueil à Muriel Pénicaud, la DRH de l’entreprise France », indiquait le site de cette « chasse ».  

Le rassemblement, qui s’est déroulé jeudi matin, s’est finalement soldé par l’interpellation de 41 personnes. Il a eu lieu en marge d’un congrès de directeurs de ressources humaines dans le Bois de Boulogne, où « environ 80 » personnes de « la mouvance contestataire » dont « une trentaine étaient cagoulées » s’étaient retrouvées, selon la préfecture de police. 

Aucun blessé parmi les forces de l’ordre

Selon les autorités, sept véhicules en stationnement ont été dégradés, trois d’entre eux ont été incendiés. Les policiers ont interpellé les manifestants après des « jets de projectiles sur agents de la force publique, port d’arme prohibé, et participation à un attroupement en étant porteur d’une arme », précise la préfecture, qui souligne qu’aucun « blessé n’est à déplorer parmi les forces de l’ordre ». Le préfet de police Michel Delpuech a « fermement » condamné « ces agissements inadmissibles dont les auteurs devront répondre devant la justice ».  

 

LIRE AUSSI >> Manif contre la loi travail: une jeunesse très courtisée 

La ministre du Travail Muriel Pénicaud devait intervenir jeudi matin, mais a dû annuler en raison d’un « impératif d’agenda » non lié à la manifestation, selon son cabinet. 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here