Stéphane Séjourné, l’œil de Macron

0
29
Stéphane Séjourné, l’œil de Macron

Fin 2016, Julien Dray s’agite encore. Délivrant ses oracles au quasi-candidat Macron, il s’alarme : «  Ça ne va pas. Tes équipes ne sont pas assez méchantes  !  » Puis, se tournant vers les jeunes naïfs, il les sermonne : «  Il faut être méchant pour être un bon conseiller politique.  » Un an plus tard, le siège du PS est à vendre, et les jeunes collaborateurs – trop tendres, vraiment  ? – ont emménagé à l’Élysée. Dans cette équipe resserrée de «  Macron boys  » installée au château, il y a le taiseux Ismaël Emelien, derrière lequel la presse court depuis des mois parce qu’il serait «  la…

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.