LVMH Prize 2018 : un mécénat pour les espoirs de la mode

0
215
LVMH Prize 2018 : un mécénat pour les espoirs de la mode
LVMH Prize 2018 : un mécénat pour les espoirs de la mode

D’une courtoisie et d’une simplicité exquises, Delphine Arnault inaugurait la cinquième édition de ce prix qui récompense de jeunes créateurs prometteurs.

« Chaque année, remarquait-elle, nous avons plus de candidats venus du monde entier et aujourd’hui nous exposons 20 d’entre eux, sélectionnés en demi-finale parmi 1 300 candidats. » Impeccable du Brushing à l’escarpin, Anna Wintour, grande prêtresse américaine de la mode, fait le tour des stands, escortée de la fille de Bernard Arnault, directrice générale adjointe de Louis Vuitton. Certains membres du jury, directeurs de la création de marques célèbres du groupe, se croisent dans les allées : Haider Ackermann (Berluti), Maria Grazia Chiuri (Christian Dior Couture), Humberto Leon (Kenzo), Karl Lagerfeld, arrivé en dernier, barbu comme Hemingway. La barbe lui va bien ! Nouveau P-DG de Dior Couture, Pietro Beccari, brillant quinqua à l’allure juvénile, accolade Sidney Toledano, son prédécesseur, désormais président du Fashion Group LVMH.

Lire aussi. Prix LVMH, Jeunes créateurs : l’audace de la jeunesse

Au milieu de la foule, on remarque Didier et Clémence Krzentowski, propriétaires de la galerie Kreo, Jefferson Hack, l’éditeur anglais père de Lila Grace, la fille de Kate Moss, la frêle Marine Serre, lauréate du prix 2017, Simon Porte Jacquemus, le styliste inspiré par sa Provence natale, l’Américain Luka Sabbat, champion du streetwear, important influenceur. Egalement influenceuse, la Libanaise Samar Seraqui de Buttafoco clame qu’elle adore son métier, Alexia Niedzielski et Elizabeth von Guttman, fondatrices de « System Magazine », s’attardent devant les vêtements d’un Coréen. L’arrivée de Bella Hadid déclenche une tempête de flashs sous le regard de deux top models : Jasmine Sanders, surnommée « Golden Barbie », et Emily Ratajkowski, visage des parfums Paco Rabanne. Cool, Antoine Arnault, directeur général de Berluti et président de Loro Piana, la griffe italienne de luxe, montre les photos de ses enfants à une copine. Qui aura la chance de gagner le prix 2018 ? On le saura en juin.

Toute reproduction interdite

Source

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.