Syrie : Bassel Khartabil, pionnier de l’Internet libre, a été exécuté en détention

0
234

Bassel Khartabil, l’une des personnalités syriennes emblématique de l’Internet libre, a bien été exécuté, a annoncé mercredi sa veuve, qui n’avait plus de nouvelles depuis deux ans. Il était emprisonné par le régime syrien depuis 2012.

« Les mots me viennent difficilement au moment où je m’apprête à annoncer (…) la confirmation de la peine de mort et l’exécution de mon mari Bassel Khartabil Safadi ». Noura Ghazi, la veuve du célèbre militant palestino-syrien d’un Internet libre, a déploré, mercredi 2 août, « une perte pour la Syrie, une perte pour la Palestine, une perte pour moi ».

>>> À lire sur France 24, le portrait de Bassel Khartabil, pionnier syrien de l’Internet libre

Depuis 2015, Noura Ghazi n’avait plus aucune nouvelle de son mari, arrêté en 2012 à Damas. Et c’est peu après son transfert de la prison d’Adra (principal centre de détention de Damas) vers un lieu inconnu en Syrie, en 2015, qu’il aurait été exécuté par le régime syrien, a confirmé la Fondation Jimmy Wales, qui avait lancé la campagne #WhereIsBassel il y a près de deux ans.

Wikipedia et Firefox

Bassel Khartabil Safadi est considéré, non seulement comme un pionnier de l’Internet libre en Syrie, mais comme une figure mondiale du Web et de la liberté d’expression. Son activisme lui a valu d’être reconnu comme l’une des 20 personnalités les plus influentes au monde par le magazine américain « Foreign Policy » en 2012. 

Il a participé aux versions en arabe de Wikipedia et du navigateur internet Firefox et a œuvré pour que les Syriens s’emparent davantage d’Internet pour propager leurs idées. Un militantisme qui lui a valu l’intérêt des autorités syriennes. En 2012, il est arrêté lors de la vague de repression des manifestations contre le régime d’Assad.

Première publication : 02/08/2017

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here