Accueil Economie Carburants : l’exécutif tente de désamorcer la grogne sans reculer sur la taxe...

Carburants : l’exécutif tente de désamorcer la grogne sans reculer sur la taxe carbone

0
285
Carburants : l’exécutif tente de désamorcer la grogne sans reculer sur la taxe carbone

Face à la mobilisation des « gilets jaunes » samedi, Edouard Philippe a annoncé ce mercredi un plan de 500 millions d’euros supplémentaires pour « accompagner » la transition écologique. Un geste qui n’a pas convaincu les oppositions.Emmanuel Macron a assuré sur TF1 entendre «la colère » mais dit «méfiance » face à la récupération de «beaucoup de partis politiques.»

Alors que les « gilets jaunes » se préparent à barrer les routes de France ce samedi, l’exécutif est sur le pont pour tenter de calmer les esprits. Edouard Philippe a repris ce mercredi son bâton de pèlerin sur RTL pour expliquer, assumer mais aussi dire un peu plus fort que de coutume «  entendre  », être «  attentif à ce qui est exprimé, aux inquiétudes, à l’angoisse, parfois à la colère  » des Français. Le Premier ministre n’a pas…

Vous avez consulté les 2 articles offerts ce mois-ci
Inscrivez-vous gratuitementpour lire cet article

Ou remplissez les champs ci-dessous

champs obligatoires*

-->

Pour l’envoi de vos identifiants

6 caractéres minimum

Pour bénéficier d’une expérience éditoriale personnalisée,
vous pouvez renseigner les informations de votre choix :

La validation de votre inscription vous inscrit automatiquement à des Newsletters et vaut acceptation des Conditions Générales d’Utilisation et des Conditions Générales de Ventes. Vous êtes susceptibles de recevoir des offres commerciales du Groupe Les Echos ou de sociétés partenaires pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre.

Déjà inscrit ?

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.